labioethiquededemain

L’élixir de vie made in Kazakhstan

In Uncategorized on décembre 12, 2010 at 8:03

En octobre dernier, un délégué à l’Assemblée du peuple kazakhe avance de façon tout à fait désintéressée que le président de la République en fonction, Nursultan Nazarbayev, devrait conserver son poste au moins jusqu’en 2020 (prédiction raisonnable sachant que ce dernier est déjà au pouvoir depuis 19 ans). Celui-ci bien entendu présent (pas vraiment le même modèle que dans notre Ve République française), répondit de manière quelque peu déroutante : « Peut-être, si vous me trouvez un élixir de jeunesse et d’énergie […] je suis partant pour continuer jusqu’en 2020, trouvez-moi seulement un élixir ! ».

Bien sûr à ce point de l’histoire, vous appréciez le fait qu’au moins ce régime autoritaire détienne un chef qui ne manque pas d’humour…et bien pas de chance, ce n’était pas vraiment une blague.

Le leader charismatique de 70 ans semble avoir pris dans les terres kazakhes un tel goût à la vie, qu’il escompte à présent sérieusement la prolonger le plus longtemps possible. Insistant progressivement sur ce sujet ces dernières années, il semble avoir pris récemment un tournant politique affirmé en annonçant ainsi l’ouverture d’un nouveau centre de recherches dans la capitale du pays, Astana, qui devrait se concentrer sur le rajeunissement des organismes, le génome humain et la production de tissus humains. Outre son intéressement personnel qu’il n’a pris la peine de dissimuler, il légitime la mise en application de cette nouvelle politique scientifique d’un manière plutôt intrigante :

«Médecine anti-âge, rajeunissement naturel, immortalité. C’est ce sur quoi nous devons nous concentrer aujourd’hui. Ceux qui le font sont les pays les plus prospères du monde ceux qui ne le font pas resteront toujours sur le bas-côté »

Il est amusant en effet de constater cette position baconienne du président. La qualité de vie sur le terrain de ses habitants n’est plus pour lui un marqueur évident de réussite de sa politique, mais il faut selon lui, que des avancées scientifiques reluisantes le prouvent à l’ensemble de la planète. Le défi risque cependant d’être difficile à relever. Cela fait au moins une vingtaine d’années que ce genre de recherches de pointe a déjà lieu, une éternité qu’elle alimente l’imaginaire collectif : autant dire que Nazarbayev ne fait pas figure de prophète en la matière et assume un retard crucial. Imaginez alors la force de frappe du budget kazakh pour booster cette recherche, l’absence de scientifiques aptes à mener pour l’instant des recherches hautement spécifiques dans les laboratoires kazaks, et une coopération scientifique limitée à l’international. Voilà, vous avez maintenant compris l’ampleur du défi !

Bien sûr, on s’imagine bien que la majorité des kazakhs préféreraient voir les crédits alloués à cette recherche audacieuse pour satisfaire peut-être des besoins plus pratiques. Même si un miracle survient, que le Kazakhstan devienne le premier pays à découvrir le moyen de ne plus vieillir, le paysan lambda se rend bien compte qu’il ne pourra jamais de son vivant accéder à cette biotechnologie. Mais s’occuper d’un peuple en politique, c’est savoir aussi le suspendre à des promesses. Alors si le peuple kazakh ne boira sûrement jamais un élixir de vie du pays, comment totalement tourner en dérision cette politique du président si elle permet à ce dernier d’être abreuvé d’espoirs ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :